Les conférences

Des thématiques variées :
patrimoine, architecture, histoire, urbanisme, métiers d'art, savoir-faire, restauration...

Nantes Renaissance propose un programme de conférences gratuites et accessible à tous, sans inscription préalable, à l’auditorium du Muséum d’Histoire naturelle à Nantes. Elles sont proposées de 18 H à 19 H 30.

Le Muséum étant fermé pour cause de crise sanitaire, les conférences sont reportées à une date ultérieure.

Conférences proposées au 1er semestre 2021
(sous réserve de réouverture du Muséum)

visuel-conference-nantes-renaissance-2021-roquios-serge-plat
Conférence e Nantes à Trentemoult le chemin d’eau du service des roquios

jeudi 18 février à 18H

Reportée à une date ultérieure

De Nantes à Trentemoult le chemin d’eau du service des roquios
animée par Serge PLAT (membre de la Société Académique de Nantes et de Loire-Atlantique)

Au départ de Chantenay, pour me guérir de la coqueluche, à cette époque la rumeur populaire disait « embarque ton gamin sur le sur un roquio tu verras il va guérir » ma mère me racontant cette histoire ne m’a jamais parlée de guérison… !!!
Par contre cette promenade m’a sans doute inoculé un virus, celui des bateaux de Loire, ainsi de nombreuses années plus tard, devenu retraité, j’ai consacré mon temps, entre autres à la restauration du roquio Chantenay qui fièrement navigue sur les eaux nantaises. Mais l’affaire n’allait pas s’arrêter pour autant ainsi après avoir collecté de nombreux documents sur le service des roquios et autres bateaux, j’ai pu raconter leurs histoires dans divers bulletins historiques et autre Chasse-Marée etc…! Diseur de roquios, j’ai aussi relaté la vie de ces petits bateaux dans quelques conférences-diaporama. De cette accumulation documentaire, j’ai ainsi écrit le livre « Des roquios aux navibus ».

visuel-conference-nantes-renaissance-les-menuiseries-nantaises-couverture-livre-portes-et-fenetres
Conférence Les Menuiseries nantaises

jeudi 18 mars à 18 H

Les Menuiseries nantaises
animée par Patrick LEBEAUPIN (compagnon menuisier en retraite) et Jean LEMOINE (Vice-président de Nantes Renaissance)

Ce rendez-vous fait suite à notre publication  » Pour la lecture du patrimoine : Nantes, Portes et fenêtres » de 2020, disponible à la vente à l’Association.

visuel-conference-nantes-renaissance-hotel-de-briord-nantes-archives-minicipales-37Fi0449
Conférence L’Hôtel de Briord

jeudi 15 avril
à 18 H 30

L'Hôtel de Briord
animée par Lény CHARRIER (docteur en histoire de l’art médiévale- Université de Nantes).

L’hôtel de Briord fut l’un des plus prestigieux édifices que renfermait la cité nantaise à la fin de l’époque médiévale. Érigé pour le trésorier et favori du duc François II, Pierre Landais, il fut tour à tour lieu de refuge d’Anne de Bretagne, résidence du duc de Mercœur avant d’accueillir les Oratoriens puis les Jésuites. Cette conférence sera l’occasion de mieux connaître son commanditaire et les multiples détenteurs de l’édifice, mais aussi de montrer son architecture et ses singularités alors qu’il fut partiellement détruit au XXe siècle.

visuel-conference-nantes-renaissance-stereotomie-et-pierres-de-construction-nef-cathedrale-nantes
Conférence Stéréotomie et les pierres de construction en Pays de la Loire

vendredi 21 mai
à 18 H

Stéréotomie et les pierres de construction en Pays de la Loire
animée par Nicolas GEORGES (Appareilleur, Tailleur de pierre) et Raphaël RENAU (Architecte, signataire de la Charte de Qualité)

La stéréotomie ou l’art de la coupe des pierres en vue de la construction des voûtes, trompes, coupoles ou volées
d’escaliers est essentiel à la solidité et l’esthétique de l’édifice.
La pierre naturelle peut avoir des usages multiples en construction. Avant de procéder au choix du matériau, l’utilisation de la pierre implique une bonne connaissance de ses qualités physiques et mécaniques.
Cette conférence grand public, à deux voix, aborde ces deux thèmes pour comprendre
les constructions en pierre.

visuel-conference-nantes-renaissance-les-gazometres-de-nantes-archives-de-nantes-13Fi1862
Conférence L’usine à gaz de Nantes, quai des Tanneurs (1837 – 1934), et les gazomètres actifs jusqu’en 1967 : histoire d’une industrie indispensable et mal supportée

jeudi 3 juin
à 18 H

L'usine à gaz de Nantes, quai des Tanneurs (1837 – 1934), et les gazomètres actifs jusqu’en 1967 : histoire d’une industrie indispensable et mal supportée
animée par Yves-Marie ROZÉ (habitant du quartier Hauts-Pavés / Saint-Félix)

Ces grandes structures métalliques, montantes et descendantes, stockaient le gaz de houille entre la production et la distribution.
Les 2 premiers gazomètres furent installés au milieu de l’usine à gaz, quai des Tanneurs, en 1837.
Les 4 grands de la rue de Rennes (aujourd’hui Paul Bellamy) furent érigés entre 1857 et 1908, bien visibles dans la ville.
Dans l’usine des Tanneurs, un petit gazomètre stocka du gaz à l’eau pendant quelques années.
Enfin le plus grand, était à côté de l’usine à gaz moderne construite en 1934, à Roche-Maurice ; en bord de Loire
Quand le gaz naturel fut distribué à tous les usagers en 1967, ils furent mis à l’arrêt et leur démontage s’étala sur une vingtaine d’années.