Nantes Renaissance

Depuis 1985, plus de 1000 immeubles ont été restaurés dans le centre-ville. Dans le Secteur Sauvegardé, Nantes Renaissance a joué le rôle de catalyseur des énergies en lien étroit avec le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine de Loire-Atlantique (SDAP) et son principal interlocuteur, l’Architecte des Bâtiments de France. Quarante immeubles ont fait l’objet d’AFUL (Associations Foncières Urbaines Libres) de restauration depuis 1989, ce qui a permis de remettre sur le marché plus de 450 logements en locatif. A titre d’exemple, grâce au programme concerté de réhabilitation du patrimoine architectural, une majorité d’immeubles de l’Ile Feydeau a fait l’objet de travaux de restauration très significatifs. L’Etat, la Région, le Département, l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) et la Ville ont conjugué leurs efforts sur plus de dix ans en apportant 4,3 millions d’aides financières (soit 30 % du montant global des travaux).

Vidéo : reportage de 1978 sur l’état du patrimoine nantais en centre-ville (Nantes en plein coeur),                          interview de Yves Steff, architecte du patrimoine… à voir sur www.ina.fr

Les chantiers exemplaires suivis par Nantes Renaissance de 1985 à 2008 ont fait l’objet de fiches-chantiers, rassemblées en un recueil Le temps d’un chantier, la restauration urbaine à Nantes. Retrouvez-les sur notre page Ressources en ligne (rubrique Documents de Nantes Renaissance).